Il faut bien un début.

DSCN0117

 

Parce qu’il faut bien un début à chaque chose que l’on fait, voici le première article. Ne sachant pas s’il fallait commencer tout de suite par un article beauté ou quoi que ce soit, je me suis dis que la moindre des choses, étant donné que d’autres personnes (ou pas d’ailleurs) me lisent, c’était de présenter en quelques mots la personne qui se trouve derrière l’écran! Donc voilà, je m’appelle Julie, j’ai vingt trois ans et j’habite un petit coin paumé de Normandie (oui, là où il pleut tout le temps et où il y a bientôt plus de vaches que d’habitants…). Comme la plupart des personnes ayant crée un blog, je suis une passionnée de cosmétiques ou plutôt à peu près tout ce qui touche à la beauté ainsi que la mode. Mais je suis aussi une passionnée de musique qui chante horriblement mal pour le plus grand plaisir de mes proches à qui je casse les oreilles (pardonnez moi!), je passe dix fois trop de temps sur photoshop, à baver devant des acteurs qui ne me connaîtront jamais, bref, j’ai une vie super passionnante… Maintenant, j’ai fini de parler de moi, je n’ai pas envie de vous dégoûter dès le premier post!

En tout cas, je me lance enfin dans la création d’un blog et ça me fait vraiment plaisir. Bah oui, pourquoi pas? Les autres le font bien et le résultat me bluffe à chaque fois, alors pourquoi pas me lancer et vous faire partager mes coups de cœur, coups de gueule et autres petites futilités qui pour moi n’en sont pas. Allez, c’est parti!

Untitled-19

Publicités

4 réflexions sur “Il faut bien un début.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s